2015 Village Alternatif

VILLAGE ALTERNATIF

Pour le festival 2015, Terre de Couleurs renoue avec une des ses plus anciennes démarches en recréant un village non seulement associatif mais alternatif. La démarche culturelle de Terre de Couleurs ne se borne pas à la musique mais constitue un tout auquel les festivaliers adhèrent sans réserve.

Notre vœux est de faire de ce village une fourmilière d’idées et de rencontres grâce à l’échantillonnage très varié et complémentaire d’associations et organisations que nous sommes particulièrement heureux de recevoir. Organisations caritatives, valorisation des déchets, médias, diffuseurs d’évènements culturels, associations de défense du patrimoine ont répondu présent à notre appel.

ASSOCIATION MILLEPATTES

JEAN KNIGHT 03 Mr. Big StuffNée à la fin des années 80 dans ce bourg de Durban-sur-Arize, l’association Millepattes aujourd’hui présidée par Jean-François Ayrault a toujours eu pour vocation d’agir comme un lieu d’échanges et de soutien à la création et la récréation sur les plans culturels et artistiques. 240 pattes, soit autant de membres cotisants de l’association, contribuent par leur aide à la valorisation du château. Pour autant, le président de l’association espère en toujours plus de volontaires prêts à donner la main sur les opérations de rénovation et de valorisation du château ou en les institutionnels bienveillants qui aident l’association dans ses démarches, même si elle espère toujours davantage de soutien face aux projets à venir.
Ainsi, depuis quelques années, le château reçoit des aides de chantiers internationaux de jeunes qui viennent participer aux opérations de mise en sécurisation du site, de restauration de ses éléments remarquables.

 

FRITURE MAG
Friture MAG.docx
L’association Friture Editions a été créée et pour explorer, sur papier et via internet http://www.frituremag.info toute l’actu et les initiatives que l’on ne trouve pas forcément dans les médias traditionnels. Le terme de Friture provient à l’origine de cette fameuse « Friture sur la ligne » que l’on entend et ressent dans les crises actuelles, liées aux modes de production, de consommation, à la finance dérégulée, à la terre abimée, aux nouvelles formes de travail, d’échanges, de déplacements. Frituremag ira chercher les causes de ces crises, et mettra en avant toutes les solutions pour y remédier. Ici, près de chez vous, ou plus loin ; du local au global, de la petite initiative de proximité aux grandes causes et pensées nouvelles, en prenant le temps de l’analyse et sans subir systématiquement l’actualité. Enquêtes, reportages, entretiens, analyses et relais des « possibles » seront les piliers de Frituremag.info, sur un territoire qui partirait de Bordeaux, traverserait les Pyrénées, ferait un crochet par l’Espagne, longerait le littoral méditéranéen et remonterait via Marseille et Montpellier jusqu’à Toulouse. Une vaste zone du Grand Sud, qui ignore les frontières, les départements ou les Régions pour aller puiser au coeur des territoires.

 

FESTIZOME
Le FESTIZOME.docxLe FESTIZOME se déroulera à Guzet dans le haut Couserans les 28, 29 et 30 Août 2015. Il réunira un village de zomes, des concerts sous châpiteau ou en extérieur, des luthiers et fabricants d’instruments de musique, des stands de producteurs ou acteurs ou artistes locaux. 
On trouvera dans le village une réunion de zomes nomades à structure métallique, des ossatures bois de zomes, d’autres types d’habitats légers et alternatifs, des constructeurs, habitants ou utilisateurs de ces volumes venant de toute la France et des pays limitrophes, des zomes objets, une exposition de photos, projets, et maquettes, les diverses activités qui se développent dans ces formes, un espace enfants, des ateliers et des animations musicales, contes, jeux, de la nourriture bio végétalienne à prix libre ….   et beaucoup d’énergie.

 

 

PLAYING FOR CHANGE

Playing for change 2015.docxPlaying for Change est issu d’une croyance commune que la musique a le pouvoir de connecter les êtres humains en dépit de leurs différences. En 2005, un petit groupe de cinéastes a fait le rêve de créer un film basé sur la musique de la rue. Ce rêve est non seulement devenu réalité mais a donné naissance à un sentiment global ayant touché des millions de personnes autour de la planète. En 2007, la Fondation Playing for Change a créé une organisation à but non lucratif afin d’inspirer, connecter et apporter un sentiment de paix au monde au travers de la musique et l’art.

Pourquoi PFC Occitanie ?  Fortement en adéquation avec l’activité de la fondation « Playing For Change », nous avons décidé de soutenir leur activité en créant l’antenne Occitane. Notre but est de faire découvrir à une population plus large le travail de la fondation Américaine PFCF, de participer à leurs actions internationales ainsi que créer nos propres événements autour d’expositions d’art et de spectacles vivants. PFCF finance la création d’écoles de musique dans des pays en voie de développement. La démarche de cette fondation ouvre sur un travail humanitaire, ancré dans la musique et respectueux des traditions et cultures. Ce travail a beaucoup de facettes, il est motivant de voir grandir des projets qui favorisent l’éducation culturelle, la durabilité et la paix.

PROMATA

PROMMATA.docxPROMMATA est une association à but non lucratif, créée en 1991 par des petits paysans français persuadés que la Traction Animale Moderne est un moyen pour soutenir et développer l’agriculture paysanne et de revitaliser l’espace rural. En effet, nous pensons que la Traction Animale Moderne, est la composante d’un développement agricole intelligent et durable, en Europe et ailleurs dans le monde car elle permet :

  • de mettre l’homme au centre d’un système productif compétitif respectueux de l’environnement
  • De limiter le recours à l’emprunt des paysans qui s’installent
  • L’installation sur de petites surfaces
  • L’indépendance énergétique et l’autonomie du paysan
  • La mise en œuvre de techniques agricoles innovantes à la pointe de l’agriculture biologique (non labour, culture en butte, zaï mécanisé, …)
  • La production d’aliments sans créer de pollution (CO2, carburants, plastique de paillage)
  • La valorisation des territoires à fort handicap naturel
  • Des productions diversifiées adaptées à la vente directe
  • La réhabilitation des animaux de trait : ânes, mules, vaches et chevaux

PYRÈNE

PYRENE Monnaie 09.docxL’association Monnaie 09 a pour objet la mise en place, la promotion, l’administration et la gestion d’une monnaie locale, complémentaire, éthique et solidaire en Ariège appelée :  Pyrène. 

Notre vision : « Émerveillés devant l’abondance des richesses de la nature et des possibilités que notre imagination laisse concevoir pour ce monde, nous œuvrons à changer notre façon de vivre ensemble à travers des modes de vie respectueux de l’homme et de la planète.
Notre association s’inscrit dans la transformation des systèmes d’échanges autant que dans la création et la consolidation des liens de solidarité. En commençant à un échelon de proximité, nous favorisons l’élaboration et la mise en application de préférences collectives. Dans une démarche de réappropriation de la monnaie, de sa création à son utilisation, nous nous efforçons de lui donner sa place et son rôle : un outil au service de tous, un bien commun. »

RESSOURCERIES


Ressourceries.docxEn 2006 Le COUSERANS est un des premiers territoires à s’inscrire dans la nouvelle politique ADEME Programme « optimisation des collectes » avec une ré-affirmation de la politique « points de regroupement » & résorption des anomalies. 

Réseau des Ressourceries  : Les Ressourceries sont des acteurs de terrain qui se sont regroupés en réseau, le Réseau des Ressourceries. Créée le 26 septembre 2000 cette association de loi 1901, résulte de l’ambition commune de plusieurs structures (associations, régies,…), spécialistes dans le domaine du réemploi, de créer un groupement professionnel. L’objet de l’association est de créer une synergie de compétences et de moyens pour la professionnalisation, la formation et la représentation des Ressourceries, mais aussi la sensibilisation à l’environnement et la réduction des déchets. Il rassemble aujourd’hui plus d’une cinquantaine d’acteurs de l’économie solidaire ou collectivités locales à travers la France. Ils ont en commun de développer en partenariat sur leur territoire une activité de réemploi multi-filières selon quatre fonctions (collecte, valorisation, vente et sensibilisation à l’environnement). Le réseau accompagne ces acteurs dans le développement du réemploi en France par la promotion, la mutualisation des savoirs et savoir-faire et la professionnalisation. Initiateurs de la Semaine de Réduction des Déchets en France, le Réseau et ses membres organisent chaque année de nombreuses actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement.  Site internet : www.ressourceries.fr

 

SMECTOM

SMECTOM Plantaurel.docxLe recyclage est un enjeu de société qui commence dans notre poubelle : en France, chaque habitant produit en moyenne 354 kg de déchets par an. Des déchets ménagers, mais aussi toxiques ou végétaux, dont on ne sait pas toujours quoi faire. Comment les trier ? Que deviennent-ils ? En 1884, l’invention d’Eugène Poubelle prévoyait déjà une collecte sélective. Le tri appartient au processus de recyclage « à la source ». C’est un geste et un devoir citoyen, les enjeux en sont :

  • Valorisation des déchets = diminution des coûts de traitement et de fabrication de matières nouvelles.
  • Préserver l’environnement et limiter l’impact de déchets toxiques sur la santé humaine.
  • Responsabilisation du citoyen aux enjeux environnementaux.
  • Création d’emploi.
  • Préservation des ressources naturelles.

A noter, l’Ariège est précurseur en France pour le tri du plastique et sur la filière du recyclage du matériel informatique.